Accueil
Actualités
Notre association
Evénements
Nos éleveurs
La race Shetland
Des qualités étonnantes
Un Shetland …
pour quoi faire ?
Poneys à vendre
Un Shetland chez soi
Infos et contacts
Règlements
Liens
Nombre de visiteurs :

 

 

 

La race Shetland

Les origines du poney Shetland

   

Les premiers Shetland ont très probablement été apportés par les premiers habitants des îles. Des preuves de leur présence remontent en effet à l'âge de bronze, 2500 ans avant J.-C.
Le Shetland est sans aucun doute l'un des équidés au sang le plus pur. L'isolement insulaire dans lequel il a vécu pendant des siècles a énormément freiné l'apport de sang extérieur.
Plusieurs hypothèses tentent cependant d'accréditer divers apports de sang extérieur :

La première serait que des chevaux de type arabe auraient essaimés sur les îles Shetland lors des invasions romaines.
Une autre hypothèse, plus proche d'une légende, voudrait que des chevaux espagnols aient rejoint la terre ferme suite au naufrage d'un navire de la Grande Armada. Comment ces chevaux ont-ils vaincu les falaises abruptes des îles ? La question reste sans réponse …

Enfin, il est fort probable que les relations commerciales entre la Norvège et les îles Shetland aient généré dès le Moyen-Age une "retrempe" à partir de chevaux Norvégiens.


L'avis d'une majorité de spécialistes reste malgré tout que le Shetland n'a subi que très peu d'influences de sang étranger.

Pourquoi ce cheval est-il resté si petit ?

Les îles Shetland subissent un climat rude et très venteux. La nourriture y est maigre, peu énergétique, et elle doit être partagée avec les nombreux troupeaux de moutons qui y vivent.
Les animaux de grande taille ont été progressivement éliminés par la sélection naturelle au profit des plus petits dont les besoins en nourriture sont moindres.
Par un lent processus d'adaptation, les organismes qui sont soumis à de telles conditions ont tendance à rapetisser, afin d'offrir le moins de prise possible aux intempéries.
Ceux qui survivent sont porteurs des gènes responsables de la petite taille, et c'est ce qui arriva au poney Shetland.
C'est ainsi que se façonna au fil des siècles le plus petit et certainement le plus sympathique des équidés …

Résumé du standard

La rudesse du climat, la nourriture précaire, l’isolement insulaire ont fixé la taille réduite du poney Shetland, stabilisée aujourd’hui à 107 cm maximum à l’âge adulte.

poneys shetland

La tête est bien ciselée, d’expression intelligente, le front est large ; les petites oreilles bien placées sont portées haut ; les naseaux sont larges et bien ouverts.
Crinières, toupet et queue sont abondamment pourvus de crins durs et denses.
L’encolure est musclée, massive, avec une bonne sortie de garrot ; elle est proportionnée à la taille du poney.

poney shetlandLe poitrail est large et profond, le dos court, le rein puissant et large.

Les membres sont puissants, à l’ossature dense, ni ronde, ni grossière ; les pieds sont ronds, bien conformés, avec une corne dure et très résistante.

Le premier coup d'œil donne une impression de puissance et d'équilibre.

Les allures sont libres, énergiques, souples et régulières.

 
 
 
 
© France Shetland Passion - Contact - Forum de discussion